Cycle de formation

BACHELOR
Chargé de Projet spécialisé en Architecture Intérieure, second-oeuvre et décoration

Cursus en trois ans, diplôme de niveau 6 (bac+3)

Etudiant sous statut initial : Etablissement Supérieur privé hors contrat enregistré au Rectorat depuis 1979 sous le n°0341927K
Adulte en formation continue : Organisme de Formation inscrit à la D.I.R.E.C.C.T.E depuis 1991

Cycle de formation : Résumé du programme & modalités de validation

Les Objectifs Pédagogiques Acquisition des socles de connaissances et blocs de compétences.
Chacune des 3 années de formation permet au candidat d’acquérir les capacités indispensables, Socles de Connaissances et savoirs, et de maitriser les domaines d’activités, Blocs de Compétences, et savoir-faire du Référentiel de Compétences nécessaires à l’exercice du métier.

Sections :     

1ère année Propédeutique : +/- 600 heures de cours et examens, 140 h de stage
2ème année : +/- 630 h de cours et examens, 230 h de stage
3ème année : +/- 655 h de cours et examens, 245 h de stage

Processus d’Evaluation : Contrôle continu : E.C.F. et Epreuve d’Evaluation en Mise en Situation reconstituée et réelle
6 à 8 études de cas – ouvrage courant de la profession- sont à réaliser chaque année, tuteurées et évaluées par les intervenants, à déposer chaque fin de trimestre ; afin de valider les S.E.S (Situations d’Evaluations Sommatives).
Les acquis obtenus, reportés sur les fiches synthèses d’Evaluation en Cours de Formation de chaque année, permettent au candidat de satisfaire aux prérequis du Référentiel de Compétences , et de se présenter au jury de Certification en fin de cursus.

Modalité d’Evaluation : les E.C.F.  respectent la nomenclature du RNCP par pourcentage d’acquisition ; les critères de notation sont les items du R.C. détaillés et développés en taxonomie de Bloom.
 Le système de notation est celui des Bachelors Internationaux :
Validation à : A= 95% à 100% ; B=85% à 94%, C=75% à 84% - Rattrapage de l’épreuve : D=65% à 74% - Recallé à E <65%

Objectif de Sortie :  Intégrer le marché du travail – Poste en entreprise ou collaboration professionnelle
- Chargé de Projet, ou Chef de projet junior ou Collaborateur en agences d’Architecture intérieure, de Design, Retail / Agencement, département A.I. des grandes enseignes ou Marques, etc.
- Employé « Technicien » niveau 3-  à plus ou moins 26 à 30 K€ brut/an, constaté sur les 3 dernières promotions ; en France, hors Languedoc-Roussillon, à l’international, dont
Europe.

 

DIPLÔME : "Chargé de Projet spécialisé en Architecture Intérieure" niveau 6 - bac+3

Le champs d'intervention du Chargé de Projet spécialisé en architecture Intérieure est celui des "Arts & Techniques"

Ses compétences sont transversales, sur 2 pôles fondamentaux de savoirs et savoir-faire :

- Concevoir & Elaborer un projet d'architecture intérieure

- Constituer & Piloter les dossiers techniques et règlementaires

Demandez le Livret d'accueil et le PROGRAMME DETAILLE : contact@esaicoursbessil.fr

1ère année :  « Apprendre à voir » - Définir & Etudier :  le cadre, la mission, le projet,

Acquisition des savoir-faire en Dessin Technique et Artistique
Initiation à la conception architecturale : démarche – méthode - process

2ème & 3ème année : « Apprendre à Concevoir » & « Apprendre à Constituer » les dossiers :

DEFINIR            Etude & Analyse existant/demande client - particulier ou professionnel 
DETERMINER    Techniques et process de la conception architecturale et de l’aménagement
CONCEVOIR      Principes Architectonique – problématiques & Parti pris architectural
DISTRIBUER      Méthodologie – Process et volumétrie - second œuvre
REPRESENTER   Dessin normé et perspectif, rendus d’ambiance, planches tendances, etc.
ELABORER        Dossiers et phases projets : Esquisse-A.P.S.–A.P.D.
CONSTITUER    Présenter les projets en 2D et 3D : prévisualisation et modélisation architecturale
CONTROLER     Formaliser D.Q.E. -A.T. – D.P. – P.C.

Evaluations :

- S.E.S. Etude de Cas en SITUATION D’EVALUATION SOMMATIVE : Epreuve de contrôle et validation des acquisitions réunissant plusieurs modules.
- EXAMEN Final : épreuve orale – synthèse d’évaluation au retour stage SES n°9
« Chargé de Projet en Architecture Intérieure & décoration- 2nd œuvre »

 

Le décryptage du programme par le Fondateur du Cours Bessil

" Ce programme de formation comprend les éléments incontournables qu’il vous faut maîtriser pour exercer ce métier dans des conditions professionnelles.

La première année

Tout d’abord, et c’est le rôle de la première année : l’apprentissage de la méthode de travail 

Origine de tout projet d’aménagement l’élaboration de l’esquisse.

L’analyse de la demande en tenant compte des besoins spécifiques du client, aussi bien en termes de technique et de technologie du bâtiment qu’en termes de coût des éléments constructifs, évidemment en privilégiant les éco-matériaux.

Cela passe par les planches tendances et les planches d’ambiance qui déterminent l’orientation de tout projet, puis le zoning et les circulations, qui eux participent à l’élaboration de la qualité environnementale tant sur des projets privés que publics.

Viennent ensuite la prise en compte de l’état des lieux et l’analyse de toutes les problématiques techniques et environnementales qui peuvent influencer l’orientation du projet : le relevé de mesures et sa mise au propre, d’abord manuellement puis de manière informatique sur des programmes professionnels tel que “Archicad", check-list de tous les éléments constitutifs du bâti ou l’intervention sera nécessaire (nature des murs, sols, plafonds, état du réseau électrique, et de plomberie), contraintes liées à la situation géographique et aux contraintes administratives (Bâtiments de France, PLU etc.).

L'axonométrie et les MCR :
À partir de tous ces éléments, l’étude portera sur la mise en place de plusieurs propositions d’esquisses et ici l’étude du dessin technique et des méthodes conventionnelles de représentation (MCR), prennent toute leur importance pour le dessin des plans et des coupes à l’échelle et les projections orthogonales comme l’axonométrie ou l’isométrie.

L’étude du croquis perspectif et du dessin d’architecture à un, deux ou trois points de fuite, et leur mise en couleur par l’étude des matières et leur représentation, complète la mise en forme de l’esquisse.

Connaissance des matériaux :
À ce stade du travail, l’étude sommaire des matériaux de base des projets est complétée par l’intervention des fabricants matériaux.
L’utilisation et la connaissance des matériaux de construction et de décoration, par leurs diversités et leurs complexités, demande une approche particulièrement pointue, et seuls les fabricants eux-mêmes sont à même d’expliquer et de faire des démonstrations pertinentes sur leur utilisation, tant sur le plan technique et de leur mise en oeuvre, que sur l’intérêt décoratif et sur la maîtrise des coûts. Ainsi, tout au long de la formation, leur intervention régulière complète les cours de technologie du bâtiment : Barisol, Duravit, Dorn Bracht, Caparol, Campa, ARTE, Steelcase, Zolpan, B&O, Union Matériaux, Coste, Wedi, Roche Bobois, Mosa, Arte, Veneta Cuccine...

La deuxième année

Au-delà de l’esquisse, la deuxième année est davantage consacrée à la mise en place de l’APS (Avant Projet Sommaire), ou l’adéquation entre le concept de départ du projet et la mise en forme de son déroulement, tant sur le plan créatif que technique, prend tout son relief. Dans cette étude, les apprenants sont mis en relation avec de vrais clients, ce qui va leur permettre de confronter l’étude théorique avec les réalités du marché, par la mise en pratique de la méthode de travail qui leur est enseignée.

La diversité des projets traités :
De par la diversité des demandes, les sujets à traiter permettent d’envisager des études de cas très différents : réhabilitation d’appartement ou de maisons individuelles, réaménagement d’une pharmacie, hall d’accueil et parties administratives d’un collège, show-room pour une grande marque de radiateur, centre de remise en forme pour sportifs, halte-garderie, etc…

L'état des lieux :
L’établissement d’un EDL (état des lieux) complet qui comprend le relevé de mesures et sa mise au propre à l’échelle, un dossier photographique du lieu accompagné d’un diagnostic qui analyse l’état des éléments du second oeuvre, ses contraintes, ses points forts et ses points faibles, sous forme d’un dossier A4 rédigé de façon détaillée selon un ordre méthodique et pratique.

Ensuite viens, surtout dans un cas réel, l’analyse des souhaits et des besoins du client, les problématiques soulevées, et les réponses à amener d’où doit découler le parti pris architectural, l’aménagement et la distribution spatiale. Cette étape est d’une grande importance car elle met en lumière l’équilibre entre les problématiques du lieu, les souhaits du client et le parti pris d’aménagement qui va en découler.

L'avant-projet :
L’établissement d’une esquisse rapide du projet comme appris lors de la première année, projet ouvert qui permet au client de s’y projeter, va permettre la mise en place de l’APS (avant-projet sommaire).

Dans cette présentation, on doit y retrouver la synthèse de l’esquisse corrigée, qui doit mettre en lumière le parti pris de l’aménagement, les distributions spatiales et le parti pris décoratif par une planche tendance, un plan aménagé en couleur, une axonométrie couleur, et les perspectives en couleur des aménagements des espaces les plus représentatifs accompagnés de leurs feuilles de style (mobilier, matériaux, éclairage, couleurs).

La troisième année

La troisième année, c’est une année de synthèse : la première année et la deuxième année consacrées à l’apprentissage de la méthode de travail et au déroulement d’un projet préparent à l’élaboration de l’APD (avant-projet détaillé ou définitif).

L’apprentissage des programmes informatiques professionnels de 2D et 3D tels que "Archicad" vont permettre l’élaboration des plans techniques et des dessins des éléments de détail de construction nécessaires à la préparation des chantiers d’aménagement. Cette troisième phase d’apprentissage va permettre de mettre en évidence les éléments administratifs incontournables en matière d’aménagement : le PC / le DQE / le DCE.

L’établissement d’un PC (permis de construire) ou d’une autorisation administrative de travaux (AT), tant sur le plan administratif (lecture et compréhension du PLU - Plan Local d’Urbanisme, rédaction des CERFA correspondants), démarches administratives auprès des autorités compétentes comme les Bâtiments de France ou les monuments historiques, que sur le plan des pièces graphiques à fournir à l’administration (situation, plans, coupes, perspectives et insertion paysagère).

Le DQE (Descriptif quantitatif et estimatif) va permettre le chiffrage précis du projet. Cette étape permet de recentrer le projet sur les coûts du second oeuvre et les éléments de décoration selon les souhaits du client pour en maîtriser le budget. Travail précis et rigoureux, il est réalisé sous forme d'un dossier relié A4, lisible par des tiers.

Le DCE (Dossier de consultation des entreprises) qui va regrouper les meilleurs devis de travaux et compléter le DQE, permet d'organiser la future gestion du temps de déroulement du chantier, et l’ordre dans lequel les artisans vont intervenir.

Les stages :
Obligatoires, ils sont d’une durée d’un mois pour les deux premiers niveaux et de deux mois pour le troisième niveau. C’est souvent votre compétence mise en lumière durant les stages qui débouchent sur l’embauche, aussi nous prenons un soin très attentif aussi bien à la recherche du stage qu’au retour que vous en rapportez.

L'emploi :
La vocation du Cours Bessil c’est que vous soyez embauchés! Pendant toute la durée de la formation cette idée doit être présente et prépondérante. Npus avons un réseau professionnel au niveau national et nous faisons profiter nos élèves des offres d'emploi qui nous sont adressées.

Un savoir-faire professionnel :
Chaque tache apprise, sanctionnée par une épreuve d'évaluation, est pour vous une sécurité ; car votre futur emploi dépend directement de ce savoir-faire professionnel que vous n’apprenez qu’en formation professionnelle : être opérationnel tout de suite en entreprise cela veut dire connaître parfaitement toutes les étapes de travail inhérent à tout cabinet d’architecture, d’architecture intérieure, de design ou de décoration.

Faire de votre passion votre travail :
C’est parce que vous avez la capacité de proposer des solutions concrètes et réalisables, à établir un DQE, à concevoir et rédiger les éléments techniques et réglementaires du permis de construire, des autorisations administratives de travaux, de présenter de manière commerciale un projet, être opérationnel sur le terrain pour faire des EDL, des relevés de mesures, des rendez vous clients, et que vous êtes capable d’intervenir à toutes le étapes d’un projet et de le piloter que vous devenez indispensable dans une entreprise et que vous êtes embauchés ! "

Jérôme Bessil