Accueil

 

Construisons ensemble votre avenir

Fondé par deux artistes, Jérôme Bessil, Décorateur scénographe et Annie Bessil, Décoratrice, les Cours Bessil ont fait le choix, dès leur fondation, au début des années 80, de privilégier le savoir-faire et l'enseignement pratique. L’atelier, d’abord tourné vers la préparation aux grandes écoles, s’est ensuite spécialisé en architecture intérieure et décoration. En 1991, l'école a évolué vers la formation professionnelle. Indépendant et non subventionné, notre organisme fait appel  uniquement à des intervenants professionnels et défini le programme de formation en accord avec le « Référentiel Métier » que nous avons conçu avec eux.

La formation par des professionnels pour des professionnels

Nous avons fait le choix de privilégier la relation entre l’école et les entreprises de l’aménagement et de la décoration, du bâtiment et du second œuvre, afin de promouvoir un secteur d’activités commun. La démarche qualité, entreprise en 2007, a permis la reconnaissance du diplôme, et la formalisation d’un réseaux de professionnels en relation avec l’école : anciens élèves se mettant à leur compte, entreprises recevant les élèves en stage et embauchant, fabricants-fournisseurs de matériaux et produits d’aménagement et de décoration travaillant avec les elèves sur les projets réels soumis à l’école. Aujourd’hui, nous poursuivons cette démarche, notamment par le biais de « l’association des élèves des Cours Bessil ».

Une réponse aux besoins du marché : création du référentiel de métier

Parce que l’activité existe en pratique mais pas en terme de poste (au sens de la convention collective), nous avons choisi de créer un « référentiel de métier ». Extrait :  "Ce métier existe parce qu’il décharge l’architecte d’une partie des tâches de recueil d’informations, de conception et de représentation (esthétique et/ou technique) du projet. Il répond aux besoins de l’architecte, et/ou du D.O., en participant à la conception architecturale en terme d’aménagement du/des volume(s) ;  par l’agencement et le détail des éléments - matières, couleurs, éclairages, mobiliers... - composant l’espace. Il fait le lien entre le dessinateur projeteur, exécutant technique, et le collaborateur d’architecte, ou l’architecte lui-même ;  (...) Ce référentiel, validé en 2009 par le ministère, a été soutenu  par les acteurs du marché de l’architecture intérieur, syndicat (UNAID), professionnels architectes et architectes d’intérieurs et les fabricants-fournisseurs de matériaux et produits de décorations."

Rassembler, réfléchir, échanger...

...Enseigner et vous transmettre un savoir d'expériences à travers les techniques et les outils professionnels pour que vous obteniez en trois ans le titre professionnel : Aménagement d'espace intérieur. Inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles JORF n° 210409 00093.

Une formation, un métier, un emploi

Cette formation s’adresse à tous ceux qui souhaitent apprendre un métier. L'objectif de l'école est de former de futurs Aménageur d’espace Intérieur avec le savoir-faire nécessaire, autant en conception-création qu’en exécution technique

Grâces aux projets réels d’aménagement, de décoration qui leur sont soumis par les particuliers et entreprises de la région, pendant leur formation, l’école
participe aussi à leur contact avec leur futur milieu professionnel.

Avec les fabricants, fournisseurs et distributeurs de matériaux de décoration et du second œuvre qui viennent à l’école présenter leurs produits, les élèves acquièrent non seulement la connaissance technique des matériaux mais aussi celle de leur mise en œuvre pratique. De plus, en leur donnant les documentations professionnelles et des échantillons, ils permettent aux élèves de travailler dans les conditions de leur futur métier.

Notre méthode est une façon différente de concevoir l’enseignement, afin de former les élèves pour qu’ils soient autonomes, créatifs autant que techniciens et compétents. Forts de leurs acquis, les élèves apportent une réponse concrète aux besoins du marché de l’emploi par leur efficacité dès la sortie de l’école. Leur capacité à proposer des solutions concrètes et réalisables, à établir un DQE, à concevoir et rédiger les éléments techniques, règlementaires du permis de construire, à présenter de manière commerciale le projet, les distinguent des autres étudiants, surtout lors de leurs périodes de stage.

Ainsi, ils accèdent au marché du travail,  avec environ 70 % d’élèves actifs dès la fin des études.